Suzanne Cotter - Nouvelle directrice du MUDAM Luxembourg

09/10/2017

Portrait_Suzanne_Cotter_©_Filipe_Braga-®Serralves

Le Conseil d'administration du Mudam Luxembourg - Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean, présidé par Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Héritière de Luxembourg, a nommé Suzanne Cotter directrice générale du musée.

Cette nomination fait suite à l'analyse de 40 candidatures par un comité de sélection, composé de Frances Morris (Tate Modern, Londres), Catherine Grenier (Fondation Giacometti, Paris),

Dr Hans-Peter Wipplinger (Léopold Museum, Vienne) et des membres du Conseil d’administration, Philippe Dupont (Vice-président), Paul di Felice (Vice- président), Danièle Wagener et Catherine Decker, avec l'aide de Elizabeth Amos, directrice de la société de conseil en recherche de cadres dans le secteur à but non-lucratif, Liz Amos Associates.

Suzanne Cotter est directrice du Musée d'Art Contemporain de la Fondation Serralves à Porto depuis 2013 où elle a présenté un programme d’expositions audacieuses et des projets majeurs en collaboration avec de nombreux artistes dont Julie Mehretu, Philippe Parreno, Wolfgang Tillmans, Helena Almeida, Theaster Gates et Monir Farmanfarmaian, ainsi qu'un programme multidisciplinaire destiné à renforcer les performances au sein du musée impliquant Michael Clark, Boris Charmatz, Trajel Harrell, Alexander Bachzetsis et Adam Linder, entre autres. Suzanne Cotter a également développé la collection Serralves et sa visibilité grâce à des acquisitions exceptionnelles et des donations. Le don de 40 projets issus des Archives d'Alvaro Siza a permis d'inscrire le thème de l'architecture comme un axe majeur des activités du musée. En tant que commissaire au sein de la Fondation Solomon R. Guggenheim, de 2010 à 2012, elle dirigeait l'équipe des commissaires du Abu Dhabi Project et, de plus, contribuait au développement du programme artistique du Guggenheim New York et des musées Guggenheim affiliés à l'échelle mondiale. Sa renommée internationale est confirmée par sa position de commissaire de la 10e Biennale de Sharjah aux Émirats arabes unis en 2011. De 2002 à 2009, Suzanne Cotter a été engagée au sein du Modern Art Oxford (Royaume-Uni). Elle y a commencé en tant que commissaire, pour prendre le poste de directrice-adjointe en 2008 et devenir Curator at large en 2009. Le titre de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres lui a été décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication de France, en 2005.

La nomination de Suzanne Cotter prendra effet au 1er janvier 2018. Le Mudam et la Fundação de Serralves se sont accordés sur une période de coopération temporaire.

Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Héritière de Luxembourg s'est exprimée en soulignant les hautes qualités professionnelles de Suzanne Cotter. « Nous sommes ravis de l’accueillir au Mudam Luxembourg. La clarté de sa vision, sa formidable expérience acquise tant en Europe qu'aux États -Unis de même que sa reconnaissance au niveau international sont autant d'éléments qui, j'en suis convaincue, feront d'elle une excellente directrice. »

Plus d'informations

Née à Melbourne, en Australie, Suzanne Cotter a étudié l’histoire de l’art à l’université de Melbourne, à l’École du Louvre à Paris et à l’Institut Courtauld à Londres. De 2006 à 2007, elle suit une formation postgrade en management culturel dans le cadre d’un projet pilote financé par l’Union européenne, qui vise à promouvoir la place des femmes dans les secteurs artistique et culturel.

Dès janvier 2013, elle occupe le poste de directrice artistique du Museu de Arte Contemporânea - Fundaçao de Serralves à Porto, Portugal. Elle a sous sa responsabilité le Musée d’art contemporain, qui comprend le musée, la bibliothèque et l’auditoire conçus par l’architecte Alvaro Siza, l’historique Casa de Serralves ainsi que la collection Serralves. La programmation et l’offre de médiation culturelle sont présentées sur le site www.serralves.pt.

De 2010 à 2012, Suzanne Cotter est la commissaire du Projet Abu Dhabi à la Solomon R. Guggenheim Fondation à New York, États-Unis. Elle a pour missions de diriger l’équipe des commissaires du Projet et de participer au programme de conservation du réseau global des musées Guggenheim. En 2011, elle est commissaire avec Rasha Salti de la 10e Biennale de Sharjah, qui compte plus de 120 projets artistiques, dont environ 80 nouvelles commandes.

En tant que conservatrice principale et directrice adjointe du Modern Art Oxford, Royaume-Uni, de 2002 à 2009, Suzanne Cotter est en charge d’un vaste programme d’expositions, de commandes et de projets spéciaux. Les expositions et publications comprennent : Pawel Althamer: Common Task*; Miroslaw Balka: Topography*; Silke Otto-Knapp: Present time exercise*; Robert Mapplethorpe: Polaroids; Transmission Interrupted: Adel Abdessemed, Pilar Albarracín, Yto Barrada, Mircea Cantor, Jem Cohen, Jimmie Durham, Simryn Gill, Julia Meltzer and David Thorne, Lia Perjovschi, Michael Rakowitz, Ernesto Salmerón, Yara El-Sherbini and Sislej Xhafa*; Janet Cardiff and George Bures Miller: The House of Books Has No Windows*; Gary Hume: Door Paintings*; Mircea Cantor: The Need for Uncertainty*; Ansel Adams: Photographs; Trisha Donnelly*; Imran Qureshi: Aftermath; Seth Price, Kelly Walker, Continuous Project*; Daniel Buren: Intervention II: work in situ*; Out of Beirut (Walid Raad, Akram Zaatari, Lamia Joreige, Joana Hadjithomas and Khalil Joreige, Gilbert Hage, Paola Yacoub and Michel Laserre, Tony Chakar, Ziad Antar, Bernard Khoury)*; Public Time: Symposium *; Christodoulos Panayiotou: Arrivals Cyprus*; Angela Bulloch*; Cecily Brown: Paintings*; Fiona Tan: Countenance*; Pavel Althamer and Artur Zmijewsky: Arrivals Poland*; Jannis Kounellis*; Real World: The Dissolving Space of Experience (Katie Grinnan, Wade Guyton, Christina Mackie, Bojan Sarcevic, Paul Sietsema, Hiroshi Sugito)*; Mike Nelson: Triple Bluff Canyon*; Jim Lambie/Candice Breitz*; Monica Bonvicini: Anxiety Attack*; Jake and Dinos Chapman: The Rape of Creativity*; Arne Jacobsen: How to be Modern*.

De 1998 à 2002, Suzanne Cotter est engagée comme commissaire d’exposition à la Hayward Gallery à Londres. Ses expositions et projets (* indique qu’un catalogue accompagne l’exposition) comprennent : Lucio Fontana, sélection Sarah Whitfield, conception Claudio Silvestrin; Force Fields: Phases of the Kinetic*, avec le commissaire invité Guy Brett, conception Hudson Featherstone Architects; Paul Klee: The Nature of Creation*, sélection Bridget Riley et Robert Kudielka, conception Paul Williams (Stanton Williams); Drawing the Line: Drawings from the Arts Council Collection*; Turnaround New commissions at The Hayward avec les artistes Liam Gillick, Bob et Roberta Smith, Fiona Banner.

Commissaire à la Whitechapel Art Gallery à Londres en 1998, Suzanne Cotter est responsable de l’exposition Speed: Visions of an Accelerated Age* en collaboration avec Jeremy Millar. De 1996 à 1998, elle travaille comme commissaire adjointe puis commissaire à la Serpentine Gallery et présente à l’occasion de l’inauguration des salles nouvellement rénovées l’exposition Piero Manzoni avec Julia Peyton-Jones et Germano Celant.

Suzanne Cotter a écrit pour de nombreux catalogues d’exposition et publications d’art contemporain. Elle a donné des conférences et ateliers dans des musées et institutions culturelles en Europe, aux États- Unis, au Moyen-Orient et en Asie du Sud. Elle est membre du conseil du CIMAM depuis 2017 et membre du comité consultatif du collège des Arts à l’Université de Coimbra. Elle est examinatrice externe pour le MA en conservation d’art contemporain au Royal College of Art à Londres entre 2007-2010, membre de la commission d’acquisitions pour le Fonds Régional d’Art Contemporain, Champagne -Ardenne, France, de 2008 à 2011 et membre du comité de sélection du directeur artistique de la Documenta 14.

Parmi les prix et distinctions obtenus, on peut citer le Prix 2014 des meilleurs projets internationaux de l’Association des musées portugais ainsi que le Prix Alice (Artistic Landmarks in Contemporary Experience) de la meilleure Biennale pour la 10e Biennale de Sharjah. En 2009, elle obtient une bourse du Arts Council of England Research and Professional Development pour ses recherches au Moyen -Orient et dans les pays du monde arabe. En 2005, Suzanne Cotter est faite Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministère français de la Culture.

 

<  Retour Top