Jeff Weber, premier lauréat de la Bourse Bert Theis

8x10

Le Fonds culturel national a le plaisir d’annoncer que la Bourse Bert Theis est attribuée à Jeff Weber. Sur initiative d’un mécène privé, le comité directeur du Fonds culturel national a décidé d’offrir une bourse d'aide à la production à un artiste ou collectif d'artistes dans le domaine des arts visuels. Le principal objectif est d'accompagner le processus de création d'une œuvre novatrice dans le domaine des arts visuels. Le nom de la bourse est un hommage à l'artiste luxembourgeois Bert Theis (1952-2016).

Pour cette première édition, 17 dossiers de candidatures ont été introduits. Le jury, composé de Josée Hansen, Erna Hécey, Enrico Lunghi, Paul Reiles et Mariette Schiltz, s’est réjoui non seulement de la quantité mais également de la qualité des dossiers proposés.  À l’unanimité, le jury s’est prononcé pour attribuer la bourse à Jeff Weber.

« Créée sur initiative d’un mécène privé, la Bourse Bert Theis est attribuée cette année à Jeff Weber, artiste luxembourgeois résidant à Berlin. Parmi les 17 candidatures (dont 13 éligibles) reçues, celle de Jeff Weber a convaincu le jury par l’originalité de sa démarche, explorant la relation entre artiste, curateur et institution, et la pertinence de son projet Kunsthalle Leipzig que la bourse permettra de faire aboutir et rebondir à la fois. Comme Bert Theis de son temps, Jeff Weber conçoit son œuvre comme une interrogation du travail de l’artiste dans le contexte dans lequel il vit, avec ses implications culturelles, sociales et institutionnelles, donc politiques. Le dialogue et la collaboration avec d’autres artistes internationaux, dans un esprit proche du « sub-curator » cher à Bert Theis, font partie intégrante de sa démarche. Aussi, la réalisation d’un ambitieux livre qui prolonge et rend réellement visible le travail conceptuel au fondement de Kunsthalle Leipzig renforce encore son potentiel esthétique et théorique : la présentation de ce livre-œuvre aux Kunstwerke de Berlin (planifié) et dans une institution luxembourgeoise (à déterminer) met en jeu les réflexions les plus actuelles de la place de l'art dans notre société. »

Plus d'informations

JEFF WEBER
*1980
Jan Van Eyck Academie, Maastricht
ENSAV LaCambre, Brussels

Jeff Weber’s photographic practice is experimental in a rigorous sense, revolving around what he refers to as his attempt to develop a personal epistemology. In his work he investigates the connection of the photographic image to the epistemological project of modernity, exploring the contemporary epistemological conditions of the image.

In 2014 he establishes the Kunsthalle-Leipzig, a project in the form of a gallery space, which works as an extension of his photographic practice and functions as a conceptual frame to invite others to actively participate. Here, the collaborative dimensions of Weber’s practice explore the significance of these encounters with alterity and, in this sense, the essentially social dimension of photography as an epistemological principle. Rather than an isolated object, the photographic image is enmeshed in and emerges as a nodal point within a complex of social relations—interpersonal, artistic, material—and it is this set of relations that are crystallized in the image.

Weber holds a diploma (2010) from the LaCambre Art School in Brussels. In 2012, he was a resident at Jan van Eyck Academie in Maastricht. His work has been shown at various locations internationally including the De Appel Arts Center, Amsterdam; the Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain, Luxembourg; Roots and Culture Contemporary Art Center, Chicago; the Interfood-Vitrine, Aachen. In 2014, he contributed a selection of photographs to Snejanka Mihaylova’s intervention at Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam, and to her commission by if I can’t dance, which culminated in the publication of the book Acoustic Thought in 2015.

www.jeffweber.be
www.kunsthalle-leipzig.com
www.berlinartlink.com/2016/09/29/jeff-weber/

 

<  Retour Top