index

index (© Moeder (C) Gabriela_Carrizo)

Peeping Tom

Plus d'information

Ses spectateurs n'ont pas oublié le Vader (Père) de Peeping Tom, une plongée aussi bouleversante que fascinante dans l'univers de la vieillesse d'un père, faite de danse, de théâtre, de chants et de sons.

Moeder (Mère) est le second volet d'une trilogie qui se conclura avec Kinderen (Enfants). C'est un travail sur la mémoire, qui explore les façons qu'a la vie de se fabriquer telle une mosaïque ou un patchwork.

Peeping Tom développe le même regard tendre et narquois que dans tous ses spectacles. Moeder est à la fois drôle et étrange, dérangeant et pourtant si familier: on y retrouve la même fascination pour ce sentiment que le monde est trop vaste pour nous, la même contemplation amusée de nos tentatives vaines de le faire rentrer dans nos schémas.

Le décor, comme toujours chez Peeping Tom, n'est pas simplement l'espace du déploiement de l'action, il a son rôle à jouer. Les sons, le plus souvent créés en direct, occupent une place particulièrement importante: ils suggèrent quelque chose de primordial, qui résonne de façon étrange tout en nous touchant au plus intime.

» La vie quotidienne est déshumanisée, militairement rythmée, infantilisante: [...]. Les comédiens et les danseurs de Peeping Tom [...] sont remarquables. Luxemburger Wort à propos de Vader , Stéphane Gilbart

» Remarquable travail des metteurs en scène et artistes confondus pour refléter sur des notes optimistes la dure réalité quotidienne de la communauté plutôt disparate des vieilles personnes en fin de parcours, pressentant et voyant la mort rôder autour d'eux. Tageblatt à propos de Vader , Marc Weinachter

» Toute la pièce est ainsi formidablement déglinguée mais on oubliait le plus important: c'est férocement drôle. Le Soir à propos de Vader , Catherine Makereel

» Aktuelles Tanztheater hat viele Gesichter. Ein sehr eigenes, originelles Profil hat die im Jahr 2000 gegründete Gruppe Peeping Tom ausgeprägt, genauer gesagt das argentinisch/französische Künstlerduo Gabriela Carrizo und Franck Chartier. Bei der Entwicklung ihrer unverwechselbaren Handschrift haben sich die beiden von ihrer Herkunft aus dem klassischen Ballett weit entfernt - und sind stattdessen beim Erfinden magischer Geschichten fündig geworden. So surreal verrückt, so grausam, zärtlich und hintergründig zugleich wie Peeping Tom weiß oder wagt kaum jemand sonst in der zeitgenössischen Tanzszene auf der Bühne zu erzählen. So ist es kein Wunder, dass der Kultfaktor der in Brüssel beheimatete Company hoch ist. [...] Vader ist der erste Teil einer Trilogie, über Mutter und Kind will sich Peeping Tom auch noch hermachen. Man darf gespannt sein! Tanznetz.de zu Vader , Isabelle von Neumann-Cosel

» Jede Rede, jede Nettigkeit wird bloßgelegt, auf die feinsten und unfeinsten Grausamkeiten - Peeping Tom bedeutet schließlich Voyeur, und das ist Programm. Neue Zürcher Zeitung zu Vader , Lilo Weber




Mise en scène Gabriela Carrizo
Aide à la mise en scène & dramaturgie Franck Chartier Création & interprétation Eurudike De Beul, Maria Carolina Vieira, Marie Gyselbrecht, Brandon Lagaert, Hun-Mok Jung, Yi-Chun Liu, Simon Versnel, Charlotte Clamens Assistance artistique Diane Fourdrignier
Composition sonore & arrangements Raphaëlle Latini, Renaud Crols, Glen Vervliet, Peeping Tom
Mixage audio Yannick Willox, Peeping Tom
Conception lumières Giacomo Gorini, Amber Vandenhoeck
Costumes Diane Fourdrignier, Kristof Van Hoorde (stage), Peeping Tom
Conception décors Peeping Tom, Amber Vandenhoeck
Construction décors KVS-atelier, Peeping Tom
Direction technique Filip Timmerman
Ingénieur Lumière Amber Vandenhoeck
Ingénieur du Son Hjorvar Rognvaldsson
Vidéo répétitions Sulok Swablamban (stage), Gaspard Rozenwajn
Entraîneur Bruitage Elias Vervecken Production Peeping Tom
Coproduction Theater im Pfalzbau (Ludwigshafen), KVS - Koninklijke Vlaamse Schouwburg (Bruxelles), Grec Festival de Barcelona/Mercat de les Flors, HELLERAU - European Center for the Arts Dresden, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Maison de la Culture de Bourges, La Rose des Vents (Villeneuve d'Ascq), Festival Aperto/Fondazione I Teatri (Reggio Emilia), Taipei Performing Arts Center (Taipei)...
Avec le soutien des Autorités flamandes «Moeder» bénéficie du soutien du Theater im Pfalzbau (Ludwigshafen, DE), partenaire principal de la trilogie Vader, Moeder, Kinderen.Jeudi 11  MAI 2017 à 20h00 (tickets)
Vendredi 12  MAI 2017 à 20h00 (tickets)
DURÉE  inconnue, spectacle en création
Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu Lieu: Grand Théâtre / Studio


Contacts pour cet événement

Internet: http://www.theatres.lu/-p-20001918.html


Organisations reliées

- Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, LUXEMBOURG - Luxembourg


Partager cette information

 
Adresse et carte

1 Rond-point Schuman
L-2525 LUXEMBOURG
Luxembourg


Afficher sur la carte
Quand
Date(s) et horaire(s)

11/05/2017

20h00 (Horaire)
Jeudi, 11/05/2017


Ajouter à mon calendrier
Tickets

11/05/2017 20h00

Sélectionnez la recherche avancée:

événements / adresses

connect with culture