Bibliothèque de l'Institut Italien de la Culture

More information

(Unfortunately this text does not exist in English.)

La bibliothèque de l’Istituto Italiano di Cultura du Luxembourg a été créée en 1990 en même temps que son institut, dans les locaux où le directeur Salvatore Ettore s’installa pour la toute première fois.

Toutefois, pour mieux comprendre l’évolution et l’emplacement du matériel, il est aisé d’avoir une idée sur l’histoire de l’institut.

Giuseppe Bottai dans les années 30, s’inspirant de Metternich, Talleyrand et Castlereagh, eut l’ingénieuse idée d’inventer le concept des instituts culturels qui sont désormais de véritables institutions diplomatiques de grande importance comparativement à ceux des autres pays. Il a su comprendre que là où la politique, l’économie , etc… échouent, la culture excelle. Elle est donc un véritable atout pour les relations extérieures: elle est le profil d’un pays, d’une nation.

Pour ce qui est du cas de l’Istituto Italiano di cultura du Luxembourg, il s’agit tout d’abord d’un département de l’Ambassade dans lequel le Chargé des Affaires Culturelles du Ministère des Affaires étrangères mais surtout les directeurs didactiques s’occupent de l’aspect culturel et des activités n’étant pas étroitement liés au côté bureaucratique et technique de l’Ambassade.

Les premiers livres arrivèrent dans les années 80 au temps de Chiara Spano (à qui succèdera Rosanna Cravenna) et de l’Ambassadeur Bottaghini, et le 18 février 1991 naquit la bibliothèque.
Faute d’espace, les 668 livres inventoriés cette année furent gardés dans les locaux du Consulat Général d’Italie, à l’époque à Esch-sur-Alzette, et c’est en 1994 que l’Istituto dirigé par Salvatore Ettore eut un siège, un personnel et aussi de la place pour le stock des livres qui allait grandissant.

La quasi-totalité des livres jusqu’en ce jour provient de dons de la part du Ministère des Affaires Étrangères ou de tout autre organisme dont le plus considérable remonte en 1999, de la maison d’édition Bulzoni qui a nous offert presque 500 œuvres de tout genre traitant des fables théâtrales, de la psychologie des enfants en passant par la grammaire néerlandaise jusqu’à la mythologie grecque des tragédies de Ugo Foscolo.

Très ouverte aux nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le souci d’un meilleur rendement à temps bref, la bibliothèque s’est aussitôt munie d’un matériel informatique et catalogua ainsi ses livres de 1995-2000 à l’aide du logiciel Q&A 4 provenant du Ministère, qui est un système opératif textuel n’ayant pas de fenêtre comme Windows.
Au cours des huit années qui suivirent, elle opta pour l’un des logiciels payants les plus diffusés : Excel.

Depuis 2008  une touche nouvelle permit le transfert de tous les livres déjà catalogués dans un nouveau programme du site de l’Istituto : Opac ou Online Public Access Catalogue. A travers ce programme on peut de manière aisée avoir accès au catalogue de l’institut par le biais de l’internet, dont le logiciel de base est Bibliowin 4.0 lequel logiciel a été adopté par tous les Instituts Italiens de Culture et offre une multifonction,que ce soit au bibliothécaire ou à tout usager tout en permettant d’avoir facilement les coordonnées et statistiques des livres.

Ainsi se présente la bibliothèque le 19 juin 2009 :
Indice Totale Pourcentage
000     138     3,28%
100       60         1,43%
200     70         1,67%
300     532         12,66%
400     231         5,50%
500     31         0,74%
600     146         3,47%
700     908         21,61%
800     1672         39,79%
900     414        9,85%

Diagramme de classification
• 853.x (Narration Italienne) >700 Textes
• 809.x (Autre Littérature ) >100 Textes
• 854.x (Essai Italien) >350 Textes
• 72x (Peinture et Tableaux) >200 Textes
• 70x (Art) >200 Textes
• 37x (Instruction, Pédagogie) >150 Textes
• 32x (Sciences Politiques) >100 Textes
• 94x (Histoire Générale de l’Europe) >150 Textes dont
945.x (Histoire de l’Italie)

L’enregistrement d’une partie des œuvres portant sur l’art et la narration est en cours d’être complet (août 2009).
Dans les lignes qui suivent, nous parlerons de la section Art vu la qualité et la quantité des manuels.

La consistance de la section Art
Données :
Des textes déjà enregistrés, 21,61% du matériel de la bibliothèque c’est-à-dire 908 ouvrages traitent d’art ayant pour classification Dewey 700.
Détail :
• Architecture (DDC 72x) >100
• Peinture (DDC 75x) >200
• Photographie (DDC 77x) >50
• Musique (DDC 78x) >60
• Théâtre (DDC 792.x) >150
• Cinéma (791.x) >100

En outre, la bibliothèque dispose de guides de grande importance comme Electa 1992, de textes théâtraux d’auteurs comme Goldoni, Pirandello, également des monographies de cinéastes tels que Ettore Scola, Verdone, Risi, Rossellini et d’acteurs à l’instar de Mastroianni et Silvana Mangano.

Les 200 volumes sur la peinture traitent de l’histoire de la peinture du Moyen âge (750.02), du XX° siècle (750.06) et surtout de la peinture italienne (759.5).

La création d’une bibliothèque italienne d’art est quasi complémentaire aux autres bibliothèques du même secteur déjà présentes sur le territoire (Le cercle Curiel est riche en narration tandis que le centre d’immigration de Dudelange possède de nombreux textes liés à l’histoire de l’Italie et à ses flux migratoires) et permettra non seulement d’accéder aisément aux différents catalogues, mais aussi facilitera les recherches à tous les usagers.


Related buildings or venues

- Istituto Italiano di Cultura, LUXEMBOURG - Luxembourg


Share this information
 
 
Address and map
Bibliothèque de l'Institut Italien de la Culture

7 rue Marie-Adelaide
L-2128 LUXEMBOURG
Luxembourg


Contact
E-mail:

biblioteca.iiclussemburgo@esteri.it


Add to my addressbook
For the advanced search select:

Events or Addresses

connect with culture